Accessibilité

Être malvoyant et se heurter à une pancarte électorale

Les premières pancartes électorales ont été installées cette nuit et deviendront bientôt un irritant majeur pour les non-voyants : quand elles ne sont pas disposées à une hauteur convenable, les collisions ne sont pas rares. Pierre Croisetière, membre du Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal Métropolitain, parle au micro de Patrick Masbourian de ce danger méconnu du grand public.

« C’est une collision qui n’est pas fatale, mais qui est très désagréable et qui apporte des blessures d’amour propre. Les partis politiques oublient trop souvent qu’il y a des normes à respecter. Avec une hauteur minimale de deux mètres, on pourrait sauver tout le monde. » Pierre Croisetière, membre du Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal Métropolitain

Tout un matin, Radio-Canada Première, mercredi 11 septembre 2019

Source : https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/tout-un-matin/segments/entrevue/132651/pancarte-electorale-malvoyant-non-voyant-aveugle-collision 

Pour lire la lettre ouverte de monsieur Croisetière : https://raamm.org/actualites/communiques/tactac-tactac-bang-ouch-stie/