Accessibilité
Bâtir ensemble un quotidien accessible!

Écho du RAAMM pour la période du 26 juin au 2 juillet

Voici le contenu de l’Écho du RAAMM pour la période du 26 juin au 2 juillet 2018.

Prenez connaissance des dernières actualités du RAAMM, des communiqués de nos partenaires et d’articles portant sur la déficience visuelle publiés dans les médias.
Sommaire

1. Message du SAB : vacances d’été et nouvel horaire dès la mi-août

Le Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal métropolitain tient à vous informer que le service d’aide bénévole (SAB) sera fermé pour les vacances estivales, soit du vendredi 13 juillet 2018 à compter de 11 h 30 jusqu’au mardi 14 août 2018 inclusivement. Le service reprendra à compter du mercredi 15 août dès 8 h 00.

Pour ceux qui prévoient avoir des besoins d’accompagnement pendant cette période, veuillez adresser vos demandes au service d’aide bénévole au 514-277-4401, poste 115, avant le lundi 9 juillet 2018, au plus tard à 16 heures.

Nouvel horaire

Prenez note qu’à compter du mercredi 15 août le SAB sera ouvert 3 jours par semaine : les mercredis, jeudis et vendredis, de 8 h à 16 h. Le délai minimum à respecter pour adresser une demande d’accompagnement demeure de 5 jours ouvrables. Soyez assurés que nous traiterons vos demandes avec diligence et professionnalisme comme c’est le cas depuis toujours.

Nous vous remercions de votre collaboration et nous en profitons pour vous souhaiter de bonnes vacances.

2. Le Regroupement des aveugles et amblyopes du Québec vous informe: Carnet Santé Québec

Tiré de l’Infolettre de Juin 2018 du RAAQ

Comme vous le savez peut-être, le gouvernement du Québec a lancé la plateforme en ligne Carnet Santé Québec. Cette plateforme permettra aux individus de faire le suivi des médicaments, des prélèvements, des examens et des rendez-vous par internet. Le RAAQ a fait des démarches pour s’assurer que des tests utilisateurs soient faits et a même pu commenter le guide des tests utilisateurs. Cependant, nous constatons que les tests ont été réalisés avec un nombre de personnes en situation de handicap visuel que nous considérons comme largement insuffisant. Nous vous proposons donc de demander à vos membres de faire les démarches d’inscription et d’envoyer tout commentaire concernant les problèmes d’accessibilité à la fois dans la partie dédiée aux commentaires sur le site Web et au RAAQ. Vous pouvez vous inscrire à l’adresse suivante : http://carnetsante.gouv.qc.ca/portail

Vous pouvez envoyer vos commentaires concernant l’accessibilité du Carnet santé Québec ainsi que sur le processus d’inscription à : co[email protected].

Source : Source : Infolettre du RAAQ de juin 2018

3. INCA-Venez parader avec nous le 1er juillet pour nos 100 ans!

Diffusé par INCA flash le 18 juin 2018

En tant qu’organisme pancanadien, INCA est fier de souligner ses 100 ans lors du défilé de la Fête du Canada de Montréal. Nous invitons toutes les personnes ayant à cœur la cause des personnes aveugles ou ayant une vision partielle à se joindre à nous. Venez nombreux pour célébrer ce que signifie voir au-delà de la perte de vision et partagez l’invitation! 

Faire voir la cause

Nous profitons de cette fête nationale

  • pour souligner l’apport d’INCA à l’histoire du pays au cours du dernier siècle
  • pour mieux faire connaître la cause.

Le but est de montrer que la perte de vision a de nombreux visages et de faire tomber les préjugés. Plus de 100 000 personnes au Québec vivent avec une perte de vision, mais c’est une cause invisible.  C’est l’occasion en tant que personnes aveugles de sortir de l’ombre, de vous faire voir, de démontrer vos capacités et de célébrer. N’hésitez pas à venir déguisés ou maquillés et à venir en famille!  Les locaux d’INCA au 2085 Parthenais sont disponibles pour ceux qui désireraient préparer des pancartes/banderoles avant l’événement. Les médaillés d’INCA sont encouragés à venir avec leurs médailles du centenaire.   Ce sera aussi l’occasion pour les organismes du milieu d’afficher leurs couleurs. Club de hockey sonore, groupe de camp d’été, adeptes de vélo-tandem, venez montrer ce que vous faites avec fierté!

Pour participer Inscrivez-vous en remplissant le formulaire en ligne. 

Si vous ne parvenez pas à vous inscrire via le formulaire en ligne, contactez-nous au 514 934-4622 poste 233.

Pour célébrer avec nous vous devrez nous rejoindre près de la station Peel de Montréal dans l’avant-midi.  Tous les détails précis seront envoyés aux personnes inscrites, dès la semaine prochaine.

Notez que vous devrez être confortables pour marcher. Le défilé se finira sur la Place du Canada vers13h30-14h. Pour clore le tout, un gâteau géant sera servi.

Vous n’êtes pas de la région de Montréal, participez sur les médias sociaux en nous envoyant une photo de vous et nous disant de quoi vous êtes fiers. N’oubliez pas d’utiliser les mot-clique #INCA100 #CauseInvisible.

Bénévoles recherchés

Pour la parade nous aurons besoin de quelques guides, un photographe et d’une personne pour revêtir le costume de notre mascotte Carotte.  Contactez-nous si ça vous intéresse !

Un siècle d’impact à travers le pays

Depuis sa fondation il y a 100 ans par des soldats devenus aveugles au combat durant la Première Guerre mondiale, INCA a mis sur pied de nombreux programmes pour favoriser l’autonomie des personnes vivant avec une perte de vision et a fait la promotion de la santé visuelle d’un bout à l’autre du pays. INCA est aussi devenu le plus important producteur canadien de documents adaptés et a gagné de nombreux combats pour l’accessibilité et l’inclusion. Au cours du dernier siècle, INCA a sans contredit joué un rôle majeur dans l’amélioration des conditions de vie des personnes aveugles.  Nous avons toutes les raison de célébrer le 1er juillet prochain.  Joignez-vous à nous !

Source : Québec INCA Flash 20 juin 2018

4. AQPEHV : Offre d’emploi directeur (trice) général(e)

L’Association québécoise des parents d’enfants handicapés visuels recrute actuellement un directeur ou une directrice général(e). L’AQPEHV est un organisme communautaire œuvrant en santé et services sociaux. L’organisme est en place depuis 38 ans et ses activités couvrent le territoire de la province de Québec. Pour plus d’information, visitez le site Internet : www.aqpehv.qc.ca.

Sommaire du poste :

Sous l’autorité du conseil d’administration, la direction générale assume la planification, l’organisation, la mise en œuvre et le contrôle de toutes les activités de l’organisme. Elle assure une saine gestion des ressources financières, humaines, matérielles et informationnelles. En collaboration avec le conseil d’administration, elle assume la mise en application des objectifs et des priorités établis par les membres et des politiques déterminées par le conseil.

Plus précisément, le ou la titulaire du poste sera appelé à assumer les responsabilités suivantes :

  • Diriger et encadrer les ressources humaines;
  • Préparer les budgets et contrôler la gestion financière;
  • Assurer le contrôle interne des travaux de comptabilité;
  • Préparer les demandes de subventions et développer d’autres sources de financement;
  • Préparer les plans d’action et en assurer le suivi;
  • Rédiger le rapport annuel et coordonner la réalisation de la revue annuelle L’Éclaireur;
  • Aider et collaborer à la préparation des réunions du CE, CA et des comités;
  • Représenter l’association dans la communauté et auprès des décideurs et des organismes publics et parapublics;
  • Développer et maintenir des relations harmonieuses avec le conseil d’administration, les membres et les partenaires des autres organismes en déficience visuelle.

Principales exigences :

  • De 3 à 5 années d’expérience dans un poste administratif où la gestion financière et la gestion des ressources humaines prévalaient (idéalement dans le milieu communautaire);
  • Diplôme universitaire de premier cycle, idéalement en administration ou gestion. Toute autre formation pertinente sera considérée;
  • Connaissances approfondies des logiciels de la Suite Microsoft Office et Sage 50 Pro;
  • Accepter de travailler à l’occasion selon un horaire flexible;
  • Se déplacer partout en province à l’occasion;
  • Bonne maîtrise du français (écrit et parlé) et connaissance de l’anglais (un atout).

Conditions de travail :

  • Poste permanent (35 heures/semaine)
  • Salaire entre 45 000 $ et 50 000 $ évalué en fonction de l’expérience.
  • Gamme d’avantages sociaux complets après 6 mois.
  • Lieu de travail : Greenfield Park.
  • Poste ouvert à tous. L’AQPEHV souscrit au principe d’équité en emploi.
  • Date d’entrée en fonction prévue : août 2018.

Bien vouloir faire parvenir votre curriculum vitae au comité de sélection avant le 13 juillet 2018 par courriel à l’adresse suivante : [email protected] ,

par télécopieur au numéro suivant : (450) 465-5129 ou par courrier à l’adresse suivante : 10, boul. Churchill, bureau 203, Greenfield Park (Québec), J4V 2L7.

5. Une visite du Vieux-Québec adaptée aux non-voyants

Un texte d’Alain Rochefort publié le 18 juin 2018 par ici Radio-Canada

Une visite guidée et pédestre du Vieux-Québec est désormais proposée aux personnes non voyantes qui peuvent, sur réservation, en apprendre sur la riche histoire de ce secteur grâce aux sensations, à l’odeur et aux mots.

Intitulée « Vieux-Québec : Touchez & Ressentez », la visite d’une durée de deux heures vise à permettre aux personnes vivant avec un handicap visuel de contempler à leur façon un joyau du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Xavier Chambolle, guide touristique certifié de la ville de Québec et Lévis pour l’entreprise Tours Accolade, est l’un des animateurs de ce tour de ville bien particulier qui débute dans le quartier Petit Champlain pour se terminer à la porte Saint-Louis, en Haute-Ville.

« Nous leur faisons ressentir notamment par les pieds avec le pavé, avec les galets du secteur et ils peuvent ressentir par exemple les fondations de la seconde habitation de Champlain », souligne M. Chambolle.

L’environnement physique est donc davantage exploité pour expliquer du mieux possible ce qui ne peut être vu.

« On touche des éléments au sol. On touche des statues également pour ressentir les détails. Aussi bien des personnages historiques que des scènes historiques. On va toucher des murs pour parler d’architecture », ajoute le guide touristique.

S’adapter aux non-voyants

Un tel parcours adapté aux non-voyants signifie une préparation bien différente pour les guides.

« On ne peut pas se baser sur la vue des voyageurs parce qu’ils ne peuvent pas voir. L’enjeu, c’est d’utiliser les autres sens, mais aussi de bien décrire un bâtiment que nous voyons, pour qu’eux réussissent à se l’imaginer », indique M. Chambolle.

Il faut que les mots deviennent leurs yeux.- Xavier Chambolle, guide touristique

Étroite collaboration

Ce projet de l’entreprise Tours Accolade a été réalisé de concert avec le Regroupement des personnes handicapées visuelles (régions 03-12). Ses membres ont donné entre autres des avis constructifs à la suite de tests effectués l’année dernière.

« Ils nous ont expliqué notamment à quel point c’est exigeant intellectuellement, donc il y a des pauses pour se ménager. Se déplacer dans la ville avec un chien-guide, il y a aussi des contraintes », conclut M. Chambolle.

Avec les informations de Martine Côté

Source : http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1107712/visite-vieux-quebec-adaptee-non-voyants-tourisme-aveugle

6. Cet astronome aveugle est un chasseur d’étoiles hors-pair

Publié le 1er juin 2018 par Météo média

Tim Doucette est un astrophotographe atteint de cécité. Et bien qu’il ne puisse pas voir, le résident de Quinan, en Nouvelle-Écosse, a en fait un avantage sur la plupart des chasseurs d’étoiles.

Le Néo-Écossais est né avec des cataractes congénitales. Enfant, il subit une intervention chirurgicale pour enlever les cristallins de ses yeux, qui aident à filtrer la lumière UV.

« J’ai environ 10 % de ma vue, mais je suis capable de voir très bien la nuit et je suis en mesure de distinguer une partie des ultraviolets. Donc, j’ai un léger avantage sur la plupart des gens quand il s’agit d’observer les étoiles », a déclaré Doucette.

Alors qu’il doit être très prudent dans la journée, la nuit, Tim Doucette est capable de voir une gamme de lumière légèrement différente.

« Je vois un peu dans le spectre ultraviolet, et certains objets dans le ciel nocturne émettent de la lumière de ce type. »

Et quand les étoiles sont de sortie, Doucette se retrouve dans son observatoire Deep Sky Eye situé sur sa propriété. Il passe d’innombrables heures à explorer le ciel nocturne à travers son télescope Celestron de 14 pouces.

Située dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, Quinan est une région où il n’y a pratiquement aucune pollution lumineuse. La région a été la première en Amérique du Nord à être désignée par l’UNESCO comme destination phare et réserve de ciel étoilé en 2014.

Source : http://www.meteomedia.com/nouvelles/articles/cet-astronome-aveugle-est-un-chasseur-detoiles-hors-pair/102756

7. Une étude canadienne rapporte le cas d’une patiente aveugle qui voit des objets en mouvement

Publié par Izland BipBip et sciences etavenir.fr le 15 juin 2018

L’Écossaise Milena Canning a perdu la vue en 1999, à l’âge de 30 ans, suite à un épisode d’insuffisance respiratoire et d’hypotension qui a été à l’origine d’un coma de 52 jours. Pendant le coma, l’obstruction des artères qui alimentent le cerveau a provoqué un AVC au niveau du lobe occipital – une structure située à l’arrière du cerveau qui traite l’information visuelle – de droite et de gauche. Malgré une cécité avérée par les médecins, six mois après l’accident, la patiente a commencé à percevoir des phénomènes visuels. Bien qu’elle ne puisse pas distinguer le visage de sa fille, par exemple, elle peut voir sa queue de cheval s’agiter pendant qu’elle marche. Elle peut voir l’eau de la pluie couler par une fenêtre mais elle ne peut pas voir à travers elle. Un phénomène stupéfiant, déjà exploré dans la vidéo Que voit cette femme aveugle qui perçoit le mouvement ? publiée en 2014 par Sciences et Avenir.

Milena Canning fait du cheval, arrive à attraper des balles qui roulent ou sont lancées vers elle

L’ophtalmologue Gordon Dutton a été le premier médecin à réaliser que la capacité de Milena Canning à voir des objets en mouvement était due au phénomène Riddoch, observé pour la première fois en 1917 chez des patients aveugles ayant subi de graves lésions des lobes occipitaux. Dans ces cas, l’activation d’une autre région du cerveau, restée intacte, permet de percevoir le mouvement. L’ophtalmologue a encouragé la patiente à utiliser ce phénomène pour améliorer ses compétences visuelles. En suivant son conseil, au fil des années, Milena Canning a appris à faire du cheval, est arrivée à attraper des balles qui roulaient ou étaient lancées vers elle et à se déplacer en évitant les obstacles. Pendant plusieurs années, l’activité du cerveau de la patiente a été enregistrée à travers des résonances magnétiques pour observer la structure et l’activité cérébrale et des tests psychophysiques. L’article de l’équipe canadienne dirigée par la neuropsychologue Jody Culham, publié dans la revue Neuropsychologia, rapporte les résultats d’années d’analyse qui indiquent une amélioration progressive des capacités visuelles. C’est une manifestation de l’incroyable capacité du cerveau à s’adapter aux lésions. “Dans le cas de Milena, nous pensons que ‘l’autoroute’ pour le système visuel a atteint une impasse, mais plutôt que de fermer tout son système visuel, elle a développé ‘des routes secondaires’ qui pourraient contourner l’autoroute pour apporter une certaine vision – en particulier du mouvement – à d’autres parties du cerveau”, explique Culham.

La lésion cérébrale touche les lobes occipitaux et affecte en particulière le cortex visuel primaire (ou aire V1), la région qui intègre l’information visuelle. Pour comprendre comment le cerveau de Milena s’est adapté à cette condition et comment il réagit aux stimuli visuels, les chercheurs ont soumis la patiente à plusieurs tests. Ils lui ont montré des objets et des échiquiers en mouvement et ils ont surveillé l’activité cérébrale grâce à l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (fIRM).

De cette façon, ils ont observé que devant un objet en mouvement s’active, dans le cerveau de Milena, la région MT, située dans le lobe temporal et dédiée à l’analyse de l’information sur le mouvement et la profondeur. Cette région lui permet également d’identifier la direction dans laquelle l’objet se déplace. Les chercheurs n’ont pas pu déterminer par quelle voie l’information arrive dans la région MT. Il s’agit peut-être des voies sous-corticales ou d’informations provenant de régions du cortex visuel qui ont été épargnées par l’AVC.

Ce travail peut être la caractérisation la plus riche jamais réalisée du système visuel d’un seul patient”, remarque Culham. Une recherche importante pour un phénomène rare et peu décrit dans la littérature scientifique. Ce cas clinique pourrait suggérer une approche thérapeutique différente pour les aveugles. Dans de nombreux cas de cécité les médecins affirment que la vision ne peut être récupérée d’aucune façon. La patiente, cependant, grâce à un exercice constant a pu développer des capacités visuelles différentes.

Source : Izland BipBip & sciencesetavenir.fr

http://izlandbipbip.com/news/divers/une-etude-canadienne-rapporte-le-cas-dune-patiente-aveugle-qui-voit-des-objets-en-mouvement/

8. Emploi : les personnes handicapées laissées sur le bord du chemin par les parlementaires au Québec?

Publié par Alice Chantal Tchandem Kamgang le 20 juin 2018 sur RCI

La session parlementaire s’est achevée sans que les élus aient adopté la deuxième phase de la Stratégie nationale pour l’intégration et le maintien en emploi des personnes handicapées. Une situation que dénonce la Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec.

Une attente qui dure depuis 5 ans

Véronique Vézina, la présidente sortante du Conseil d’administration de la Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec, réitère le cri du cœur des membres lancé au gouvernement lors de leur assemblée générale lundi dernier.

Le travail de personnes handicapées n’est pas une chose à prendre à la légère, car leur bien-être en dépend.

L’élaboration de la deuxième phase de la Stratégie nationale pour l’intégration de ces personnes était attendue avant la fin de la législature qui vient de s’achever.

Après cinq ans de patience, le message que le gouvernement et les parlementaires envoient à ces personnes est qu’ils doivent continuer de prendre leur mal en patience, ce qui n’est pas acceptable, affirme Mme Vézina, qui rappelle que l’élaboration d’une telle stratégie est une obligation légale.

Étant donné qu’il est ici question des droits des personnes handicapées, elle estime que le gouvernement et les parlementaires sont en situation de violation de la loi. C’est pourquoi elle l’appelle à prendre des mesures urgentes.

Des financements nécessaires pour les organismes

Récemment, les parlementaires ont adopté un projet de loi qui crée un revenu de base pour les personnes présentant des contraintes sévères à l’emploi.

Beaucoup d’argent a été investi dans cette stratégie, pourtant rien n’est fait pour que les personnes handicapées aient leur stratégie d’emploi, ce qui est considéré par la Confédération des organismes qui les représentent comme une façon de les «mettre sur la voie de garage » tout en ne, « croyant pas en leur possibilité d’intégrer le marché du travail», soutient Mme Vézina.

«Force est de constater que le gouvernement na pas tiré les leçons de laffaire Walmart qui ébranlait dernièrement la société québécoise. Est-ce que le gouvernement profite de la mise sur pied du revenu de base pour mettre les personnes handicapées sur la voie de garage au niveau de l’emploi? Il est important de rappeler que lors des consultations publiques entourant ce projet de loi, plusieurs organisations, dont la COPHAN, ont indiqué que ce projet de loi devrait être rattaché à une Stratégie nationale sur l’emploi avec des moyens dignes de ce nom. » – Véronique Vézina, présidente sortante de la Confédération

Il faut plus de subventions pour permettre aux personnes handicapées de s’insérer sur le marché de l’emploi. Il s’agit de personnes souvent diplômées et compétentes, mais qui sont très régulièrement victimes de préjugés et mises sur le banc de touche.

Le gouvernement devrait, entre autres, allouer des ressources au Contrat d’intégration et travail qui vise à intégrer et à maintenir des personnes handicapées en emploi. Les subventions accordées par le gouvernement dans ce cadre viendraient combler le manque de productivité que pourraient avoir certaines personnes handicapées.

Source : http://www.rcinet.ca/fr/2018/06/20/emploi-les-personnes-handicapees-laissees-sur-le-bord-du-chemin-par-les-parlementaires-au-quebec%E2%80%89/

9. Travaux terminés ! La station de métro Du Collège universellement accessible et encore plus belle

STM-INFO 21 juin 2018

Les ascenseurs sont maintenant installés à la station du Collège.

1. L’installation de l’ascenseur qui mène au quai Côte-Vertu a nécessité l’agrandissement de l’édicule nord. Le revêtement extérieur a également été changé. Auparavant en béton, il est désormais en briques grises et en plaques de zinc. Un nouvel aménagement paysager a été conçu aux abords de l’édicule.

2. Deux ascenseurs ont été installés. L’un d’eux relie trois niveaux, soit les niveaux édicule, mezzanine et quai en direction Côte-Vertu. Le second mène du niveau mezzanine jusqu’au quai en direction Montmorency.

3. L’ascenseur qui mène au quai Côte-Vertu est installé dans l’agrandissement de la station, vers le boulevard Décarie. Les fenêtres rondes présentes de ce côté donnaient sur l’ancien puits de lumière dans lequel a été aménagé le nouveau puits d’ascenseur.

4. Les deux escaliers ont dû être démolis puis reconstruits selon une nouvelle configuration afin de libérer l’espace nécessaire pour l’aménagement des ascenseurs et leurs aires de circulation. Le fini de plancher a été changé, sur le quai, à proximité des ascenseurs.

5. Lors des travaux de reconfiguration des escaliers, il a fallu enlever le revêtement de terracotta qui recouvrait les murs. Du côté du quai en direction Montmorency, un nouveau parement de briques de couleur grise, la même que celle utilisée à l’extérieur, a été mis en place. 

Ces travaux sont effectués notamment grâce au financement octroyé par le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports.

Source : http://www.stm.info/fr/infos/etat-du-service/travaux/du-college?

10. Brossard à la recherche de citoyens engagés et motivés !

Source : Ville de Brossard, 20 juin 2018

La Ville de Brossard est à la recherche de citoyens engagés et motivés afin de combler plusieurs postes au sein de ses commissions. Si vous aimez échanger, que vous avez toujours de nouvelles idées et que vous êtes constamment à la recherche de solutions durables, vous êtes le genre de personne que la Ville recherche.

Les commissions de l’environnement et du développement durable; de la famille et des aînées; de la culture et de la vie communautaire; du sport et des saines habitudes de vie; et de la diversité culturelle ont chacune des postes à combler.

Une commission est un groupe composé de personnes nommées par le conseil municipal et chargées de se réunir, à intervalles plus ou moins rapprochés, en vue de lui suggérer des orientations sur divers aspects touchant les services offerts aux citoyens ou d’analyser une problématique et de recommander des solutions aux élus.

La commission reçoit ses mandats du conseil municipal et ces derniers peuvent être généraux ou particuliers.

Sa fonction est de servir de lieu de réflexion et d’analyse avec l’engagement des citoyens et des organismes du milieu pour orienter le conseil municipal dans ses décisions. Afin de donner une base solide à ses travaux, et notamment d’être sensible aux préoccupations des citoyens, elle doit s’assurer de bien documenter les sujets qu’elle traite et d’en tenir compte explicitement dans ses recommandations.

Les citoyens intéressés à soumettre leur candidature doivent faire parvenir leur C.V. accompagné d’une lettre de 100 mots maximum expliquant leur intérêt à [email protected]

La date limite est le 20 juillet 2018.

Source : http://www.brossardeclair.ca/brossard-a-la-recherche-de-citoyens-engages-et-motives/