Accessibilité
Bâtir ensemble un quotidien accessible!

Les partis politiques doivent prendre au sérieux le droit des personnes aveugles et malvoyantes à un vote éclairé

Montréal, le 12 septembre 2018 – Alors que les promesses se multiplient et que les candidates et candidats courtisent les électeurs en vue du scrutin du 1er octobre, le Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal métropolitain (RAAMM) constate que les personnes aveugles et malvoyantes éprouvent, encore en 2018, d’importantes difficultés à s’informer adéquatement et à prendre connaissance des plateformes des principaux partis politiques québécois.

C’est au cours de tests d’accessibilité effectués à la fin août sur les sites Web des quatre partis politiques représentés à l’Assemblée nationale que le RAAMM a pu constater des disparités dans l’accessibilité des plateformes électorales. Alors que Québec solidaire et la Coalition avenir Québec ont bien fait leurs devoirs et ont rendu leur plateforme électorale accessible aux personnes handicapées visuelles, il n’en est pas de même du côté du Parti québécois et du Parti libéral du Québec.

« La plateforme du Parti québécois est disponible dans un format qui n’est pas accessible pour les lecteurs d’écran utilisés par les personnes handicapées visuelles. Dans le cas du Parti libéral, c’est carrément le site Web de la formation dans son ensemble qui est inaccessible aux personnes aveugles et malvoyantes. Il est donc impossible d’accéder à la section sur les engagements du parti, » explique Jean-Marie D’Amour, président du RAAMM et expert en accessibilité du Web.

Considérant que la plateforme électorale présente les mesures qu’un parti s’engage à mettre en place s’il est élu, il est primordial que les électeurs puissent en prendre connaissance pour faire un choix éclairé. Le RAAMM déplore que les personnes aveugles et malvoyantes soient privées de cette importante information.

« Si les partis ne prennent pas la peine de rendre leur site Web et leur plateforme accessibles aux personnes handicapées visuelles pendant la campagne électorale, quelle importance accorderont-ils à l’accessibilité de l’information une fois au pouvoir, » se questionne monsieur D’Amour.

Le RAAMM rappelle qu’il est grand temps que tous ceux et celles qui aspirent à gouverner prennent véritablement en compte les droits de tous les citoyens et citoyennes en matière d’accès à l’information. C’est là une question de justice et d’équité!

– 30 –

Pour renseignements :
Yvon Provencher, agent de développement et de communication
514 277-4401, poste 113
[email protected]
www.raamm.org

Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal métropolitain
5225, rue Berri, bureau 101
Montréal (Qc) H2J 2S4