Accessibilité
Bâtir ensemble un quotidien accessible!

Des déplacements plus sécuritaires à Montréal pour les aveugles et mal-voyants

Montréal, le 25 octobre 2013 – Dans une correspondance récente émanant du Cabinet du maire et du Conseil exécutif, le responsable du transport, monsieur Réal Ménard, assure le Regroupement des Aveugles et Amblyopes du Montréal Métropolitain (RAAMM), de la volonté d’action de la Ville en matière de sécurité pour les aveugles et mal-voyants se déplaçant à Montréal.

Il faut savoir, que sur le vaste territoire montréalais, on dénombre actuellement à peine une centaine de carrefours où le feu de circulation comporte un signal sonore. Pour une centaine d’autres carrefours, une pareille adaptation a été demandée, mais tarde toujours à être réalisée. Dans ce contexte, il faut se réjouir de l’engagement de la Ville, à déployer, d’ici 2017, un nombre important de nouveaux feux sonores, et à mettre à niveau tous ceux qui sont déjà en service.

Au rythme projeté de 50 carrefours par année, Montréal aura donc, en 2017, à la fois mis aux normes les 100 feux sonores en service à ce jour, et aménagés la centaine de carrefour actuellement en attente de réalisation. Considérant qu’en 2009 Montréal a démontré sa capacité à déployer en une seule année plus de 40 feux sonores, l’objectif actuel de 50 nous paraît tout à fait réaliste.

Ces travaux seront réalisés à travers les projets ponctuels et les projets de mise aux normes en cours de réalisation au Service des infrastructures, du transport et de l’environnement. L’engagement de la Ville a d’ailleurs été initialement formulé, le 3 septembre dernier, en présence du directeur des transports de la Ville de Montréal, Monsieur Claude Carette, à l’occasion d’une réunion entre des représentants de la Ville et du RAAMM.

Si l’augmentation du nombre de feux sonores est une excellente nouvelle, il en est tout autant de la mise à niveaux de ceux déjà en service. Une plus stricte adhésion à la norme du Ministère des Transport du Québec, entraîne un accroissement marqué de la sécurité aux traverses sonores. En effet, en vertu de cette norme, lorsque la phase piéton-sonore est activée, la traversée des piétons ne peut être contrariée par aucun mouvement véhiculaire pendant toute la période prévue pour l’engagement et le dégagement. Finie, donc, ces traversées entravées par des véhicules tournant à gauche ou à droite et croisant la trajectoire du piéton. Voilà une amélioration souhaitée de longue date!

L’engagement de la Ville de Montréal concrétise une recommandation formulée le 11 juin 2013, par la Commission permanente sur le développement social et la diversité montréalaise. En effet, le 11 juin 2013, à la suite de l’étude publique de son bilan et de son plan d’action, la Commission recommandait « Que la Direction des transports intensifie l’installation de feux de circulation sonores et qu’elle étudie la possibilité d’allonger le temps de traverse afin d’accroître la sécurité des traverses piétonnes ».

Le RAAMM suivra de près la mise en œuvre de cet engagement sans précédent, notamment à travers le Comité des partenaires sur les feux sonores, qui regroupe des représentants de la Ville de Montréal, du RAAMM, et des Centre montréalais de réadaptation offrant un programme en déficience visuelle.

Pour information :
Yvon Provencher
Agent de développement au Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal Métropolitain
514-277-4401 poste 113
[email protected]