Accessibilité
Bâtir ensemble un quotidien accessible!

De nouveaux feux sonores sont mis en service à Montréal

Montréal, 26 mai 2015 – En septembre 2013, nous vous informions de l’engagement de la Ville de Montréal à déployer, d’ici fin 2017, un nombre important de nouveaux feux sonores, et à mettre à niveau tous ceux déjà en service sur son territoire. Au rythme où les travaux progressent, il est vraisemblable de croire qu’à terme, la Ville de Montréal atteindra son objectif ambitieux d’ajouter des signaux sonores à plus de 100 nouveaux carrefours et de mettre à niveau la centaine de feux sonores déjà en service en 2013.

Depuis plusieurs années, un Comité de partenaires sur les feux sonores à Montréal se réunit au printemps et à l’automne, pour faire le point sur ces travaux et discuter des enjeux et des problématiques liés aux feux sonores. Deux représentants du RAAMM siègent sur ce Comité, aux côtés d’ingénieurs de la Ville de Montréal et de spécialistes en orientation et mobilité, issus de l’Institut Nazareth et Louis-Braille et du Centre de réadaptation MAB-McKay.

Au cours des six derniers mois, une douzaine de nouveaux feux sonores ont été mis en service à Montréal. Cinq de ces feux facilitent l’accès au métro. Près de la station Mont-Royal, un signal sonore installé sur la traverse Ouest de la rue Berri, permet maintenant de traverser la rue Mont-Royal en toute sécurité. Tout à côté de la station Sherbrooke, un autre signal, aménagé sur la traverse Ouest de la rue Saint-Hubert, facilite la traversée de la rue Cherrier. Non loin de la station Édouard-Montpetit, près des résidences étudiantes de l’Université de Montréal, un signal sonore sur la traverse Est de l’avenue Stirling permet de franchir le boulevard Édouard-Montpetit. Enfin, immédiatement au Nord et au Sud de la station Angrignon, 2 signaux sonores ont été installés sur les traverses Nord de l’avenue Irwin, d’une part, et de la rue Lacroix, d’autre part afin de traverser aisément le boulevard des Trinitaires.

Dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, à proximité d’une résidence de la Fondation des Aveugles du Québec, il est dorénavant possible de traverser aisément la rue Hochelaga, en utilisant le signal sonore mis en service sur la traverse Est de l’avenue Bennett. À Montréal-Nord, au croisement des boulevards Henri-Bourassa et Saint-Michel, un signal sonore sur la traverse Est, autorise enfin une traversée sécuritaire de l’imposant boulevard Henri-Bourassa. Dans l’arrondissement Outremont, immédiatement au Sud du viaduc Rosemont-Van-Horne, c’est au croisement des rues Bernard et Saint-Laurent qu’un autre feu sonore a été mis en service sur la traverse Nord, permettant ainsi de traverser facilement Saint-Laurent.

Dans le quartier Pointe-Saint-Charles de l’arrondissement Sud-Ouest, il est dorénavant possible de traverser la rue Wellington, en ayant recours au signal sonore aménagé sur la traverse Ouest de la rue Charon. Enfin, dans Notre-Dame-de-Grâce-Côte-des-Neiges, la rue Sherbrooke peut dorénavant être traversée en toute sécurité à trois nouveaux endroits, grâce aux signaux sonores installés aux croisements de la rue Sherbrooke avec les artères Rosedale, West-Broadway et Patricia. Tout à côté de ce dernier croisement, un signal sonore installé du côté Sud de la rue Sherbrooke permet de traverser la rue Elmhurst.

Bien d’autres feux sonores sont encore à venir. Nous vous informerons de toutes ces améliorations au fur et à mesure que nous en serons informées. Nous vous rappelons que la liste complète des feux sonores en service à Montréal est disponible sur le site Internet du RAAMM, à l’adresse suivante : https://www.raamm.org/informations.php.

En 2012, le Ministère des Transports du Québec a bonifié la norme québécoise sur les feux sonores afin d’y rattacher des paramètres de mise en opération assurant une meilleure sécurité des traversées. Actuellement la Ville de Montréal procède judicieusement à la mise à niveau progressive de tous ses feux sonores, de manière à se conformer à ces nouveaux impératifs de sécurité, et elle compte bien y parvenir d’ici la fin de 2017.

En vertu de cette amélioration notable, lorsque la phase piéton-sonore est activée, la traversée des piétons ne peut être contrariée par aucun mouvement véhiculaire pendant toute la durée prévue pour l’engagement et le dégagement. À terme, c’en sera donc fini de ces traversées entravées par des véhicules tournant à gauche ou à droite et croisant la trajectoire du piéton. Voilà une amélioration qui était souhaitée de longue date!

L’équipe du RAAMM, aux aguets et en action.