Accessibilité

Application « OHdio » : Radio-Canada fait fi des personnes aveugles

Montréal, le 21 novembre 2019 –  C’est avec beaucoup de déception que le Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal métropolitain (RAAMM) a constaté que l’application « OHdio », lancée par Radio-Canada le 7 novembre dernier, n’est pas accessible aux personnes handicapées visuelles utilisant un lecteur d’écran. « Pour les personnes aveugles ou malvoyantes qui utilisaient sans problème les applications « Ici Première » et « Ici Musique », leur remplacement par une application non accessible constitue un triste recul », affirme Mme Dussault, directrice générale du RAAMM.

La déception est d’autant plus grande que, de l’aveu même de la société d’État, les problèmes d’accessibilité étaient connus, mais la décision de procéder au lancement a été maintenue. « Nous déplorons que les personnes handicapées visuelles ne puissent pas profiter d’ « OHdio » comme tout le monde dès son lancement », explique monsieur André Bissonnette, agent de développement et de communication au RAAMM. Ainsi, pour avoir accès au contenu de l’offre audio de Radio-Canada, elles devront attendre que les problèmes d’accessibilité soient réglés, mais aucun échéancier précis à ce sujet n’a été annoncé. Deux mises à jour de l’application ont déjà été proposées depuis le lancement, mais elles ne contenaient aucun correctif aux problèmes d’accessibilité.

« Beaucoup de gens croient que les personnes aveugles ou malvoyantes n’utilisent pas d’ordinateur et ne vont pas sur internet. C’est pourtant tout à fait possible avec les adaptations nécessaires, pourvu que le site Web que l’on veut consulter respecte certaines règles de conception. C’est la même chose pour les applications », explique monsieur Bissonnette. Rappelons qu’en février dernier, le RAAMM a dévoilé les résultats de son projet Changement social pour un Web accessible portant sur le Web québécois et que moins de 20% des 960 sites Web évalués atteignent un niveau « passable » d’accessibilité.

Le RAAMM rappelle que selon les dernières données de Statistique Canada, il y aurait 450 000 personnes ayant déclaré une incapacité visuelle au Québec. L’organisme recommande vivement que l’accessibilité soit toujours prise en compte dès le début du processus de création d’une application. « Radio-Canada a ébranlé la confiance de ses auditeurs ayant une déficience visuelle qui se demandent quelle place tient l’accessibilité dans les projets de la société d’État », de conclure madame Dussault.