Accessibilité
Bâtir ensemble un quotidien accessible!

Accessibilité du Web

L’accès à l’information constitue un enjeu majeur pour les personnes aveugles et malvoyantes. Alors que voilà dix ans, l’information était souvent disponible en format papier, de nos jours, le Web a pris une place prépondérante et plusieurs organisations s’en servent maintenant pour communiquer avec ceux et celles qui veulent interagir avec elles. Or, le Web peut s’avérer un lieu où les personnes aveugles et malvoyantes sont confrontées à de nombreux obstacles qui rendent la navigation difficile. Ainsi de nombreuses personnes handicapées visuelles se retrouvent trop souvent désemparées devant leur ordinateur et sont privées d’une part importante de l’information à laquelle la population sans incapacité a accès.

C’est face à ce constat que le RAAMM a décidé de faire de l’accessibilité du Web un dossier prioritaire et d’initier des projets dans ce domaine.

Laboratoire d’expérimentation et de promotion de l’accessibilité du Web (2015-2016)

C’est grâce au soutien financier de l’Institut Nazareth et Louis-Braille (Fonds à destination spéciale) et la Fondation Hector-Cypihot qu’en 2015, le RAAMM a mis sur pied une initiative qui visait à améliorer l’accessibilité des nouvelles technologies utilisées par les développeurs de sites Web.

Plus précisément, le Laboratoire d’expérimentation et de promotion de l’accessibilité du Web avait pour objectifs de :

  • Tester les composantes de la Boîte à outils de l’expérience Web (BOEW) et les améliorer tant d’un point de vue technique (compatibilité entre les outils d’adaptation comme ZoomText, JAWS, NVDA, Voice Over pour iPhone et les différents navigateurs) que d’un point de vue ergonomique (information minimale dont les utilisateurs ont besoin pour en comprendre le rôle et le fonctionnement).
  • Offrir une vitrine de démonstration pour les responsables de sites Web qui veulent en améliorer l’accessibilité et pour les utilisateurs qui veulent interpeller les responsables des sites qu’ils fréquentent pour en améliorer l’accessibilité.

Pour ce faire, des tests ont été menés afin d’évaluer la compatibilité de ces technologies avec les principaux lecteurs d’écran et logiciels de grossissement. De plus, ces tests ont également servi à déterminer l’ergonomie de ces nouvelles composantes. Pour obtenir plus de détails sur ce projet et les tests effectués, vous pouvez consulter le bilan du projet.

Changement social pour un Web accessible (2017-2018)

En 2018, les activités du Laboratoire se tournent vers l’accessibilité plus générale des sites Web. Ainsi, grâce au soutien financier de la Fondation Béati, de l’Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ) et de l’école d’optométrie de l’Université de Montréal, nous avons lancé un grand projet qui vise à évaluer l’accessibilité des éléments techniques de 1 000 sites Web.

De plus, des personnes ayant une déficience visuelle, en collaboration avec des bénévoles, se pencheront sur l’ergonomie de 100 sites Web, notamment, d’organismes du Gouvernement du Québec, d’organismes municipaux et de transporteurs. Les résultats de ces évaluations seront publiés sur le site du Laboratoire.

Suite aux tests, nous souhaitons rencontrer les concepteurs/développeurs de même que les gestionnaires des sites dont l’ergonomie a été évaluée afin de les sensibiliser sur les conséquences concrètes des obstacles qui ont été rencontrés lors des tests. Nous en profiterons pour discuter des correctifs qui améliorent l’expérience des personnes aveugles et malvoyantes qui désirent fréquenter ces sites.

Par ailleurs, le RAAMM estime que le Québec devrait se doter des outils législatifs nécessaires afin que l’accessibilité du Web devienne un véritable objectif social qui va au-delà de la simple volonté des organisations privées, publiques et gouvernementales. Ces outils verront le jour seulement si les partis politiques s’engagent à les mettre en place. Le RAAMM entreprendra des démarches pour atteindre cet objectif.