Accessibilité
Bâtir ensemble un quotidien accessible!

Des claviers bancaires sans signal sonore suscitent l’ire des personnes malvoyantes

Des personnes malvoyantes déplorent que la Société de transport de Montréal (STM) remplace les claviers bancaires de ses distributrices de titres de transport sans l’option du signal sonore.

«On ne s’explique pas cette décision», a lancé jeudi le porte-parole du Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal métropolitain (RAAMM), Yvon Provencher. Ce dernier a expliqué que le signal sonore est d’une grande aide pour les personnes ayant une déficience visuelle lorsqu’ils doivent entrer leur numéro d’identification personnelle (NIP) pour payer leur titre de transport. Elles ont ainsi l’assurance que les chiffres sont bel et bien enregistrés puisqu’elles sont incapables de voir les petites étoiles qui s’affichent à la pression des touches.

«Sinon, on n’est pas certain que notre NIP est bien entré et on perd notre carte», a dit M. Provencher.

Le dispositif sonore a été inclus dans les distributrices de titres de transport de la STM en 2012, soit quatre ans après l’arrivée de la carte Opus. Il guide ainsi les personnes ayant une déficience visuelle dans le choix de leur titre et dans le paiement de celui-ci.

La STM a expliqué que des «anomalies»  ont été constatées dans l’interface sonore des nouveaux claviers bancaires.

«Nous sommes à pied d’œuvre à travailler avec le fournisseur pour mettre en place une solution d’ici quelques semaines», a indiqué le porte-parole de la STM, Phillipe Déry, dans un échange de courriels. Il a ajouté que d’ici à ce qu’une solution soit trouvée, les personnes malvoyantes sont invités à demander l’aide des employés de la STM. Cette situation n’est pas jugée comme étant idéale par la RAAMM.

Les claviers bancaires des distributrices de titres de transport devaient être remplacés, a précisé la STM, puisque le fournisseur l’exigeait en vertu de normes de sécurité. Si la société de transport avait refusé, elle s’exposait à des pénalités et pouvait même perdre son droit de vendre des titres de transport payés par carte de débit ou crédit.

La RAAMM compte 300 membres. D’après l’Office des personnes handicapées, la région de Montréal compte près de 70 000 personnes ayant une incapacité visuelle.

Article de Marie-Eve Shaffer publié le 15 février 2018 dans le journal Métro

Source : http://journalmetro.com/actualites/montreal/1405470/des-claviers-bancaires-sans-signal-sonore-suscitent-lire-des-personnes-malvoyantes/