Accessibilité

Historique

En 1975, alors que partout au Québec on commence à remettre en question les institutions spécialisées traditionnelles pour personnes handicapées, un groupe de jeunes citoyens non-voyants décide de former, à l’échelle du Québec, une association dite « par et pour les personnes aveugles » afin de prendre en main la défense de leurs propres droits et la promotion de leurs intérêts collectifs : ce sera le Regroupement des aveugles et amblyopes du Québec (RAAQ).

Le regroupement se développe de plus en plus au fil des ans, créant ou s’affiliant des associations régionales partout au Québec. En 1981, année internationale des Personnes handicapées, il décide, compte tenu de sa réalité démographique, de se doter d’un chapitre montréalais autonome : le RAAQ -Section Montréal, regroupant des membres de Montréal, de Laval et de la Rive-Sud. La nouvelle entité s’intéresse d’abord aux enjeux entourant le transport en commun et à ce qu’on appelait alors les « barrières architecturales », puis élargit son champ d’action pour englober bien d’autres préoccupations, dont l’emploi, l’accès à l’information et la sensibilisation du public à la déficience visuelle.

Parmi nos principales réalisations des années 90, citons l’annonce verbale des stations de métro, obtenue après une dizaine d’années de négociations et de revendications. Nous en sommes très fiers! Qui, aujourd’hui, pourrait imaginer le métro de Montréal sans ces annonces, pourtant si utiles à toute la population?

En 1993, nous changeons de nom afin de mieux refléter l’étendue de notre action : le RAAQ – Section Montréal devient officiellement le Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal métropolitain (RAAMM). C’est à cette époque qu’un volet « services à la communauté » vient s’ajouter à notre mission principale de promotion et de défense des droits. Des services tels le publiphone, le service d’aide bénévole et le Centre communautaire Berthe-Rhéaume sont alors mis sur pied, répondant ainsi aux besoins exprimés par les membres de se rassembler autour d’activités communes stimulantes afin de briser leur isolement et de s’épanouir socialement.

Le 6 février 2016, une centaine de personnes, membres, bénévoles et représentants d’organismes partenaires ont célébré avec nous nos 35 ans de vie associative, jalonnés de grandes et de petites victoires, de doutes aussi, et parfois de luttes épiques dans l’atteinte de nos objectifs.

Les années qui viennent seront sans aucun doute cruciales pour le renouvellement de notre engagement social et politique, dans un esprit plus englobant de solidarité avec le mouvement citoyen en général, qu’il s’agisse d’action communautaire, d’éducation populaire ou de participation à la vie municipale.